« Quatre Papes nous parlent de l’Esprit Saint et de l’évangélisation…»

« Quatre Papes nous parlent de l’Esprit Saint et de l’évangélisation…»

Saint Paul VI
« Il n’y aura jamais d’évangélisation possible sans l’action de l’Esprit Saint. Il est celui qui aujourd’hui comme au début de l’Église agit en chaque évangélisateur qui se laisse posséder et conduire par lui et met en sa bouche les mots que seul il ne pourrait trouver, tout en prédisposant aussi l’âme de celui qui écoute pour le rendre ouvert et accueillant à la bonne nouvelle. On peut dire que l’Esprit Saint est l’agent principal de l’évangélisation. C’est Lui qui pousse chacun à annoncer l’Évangile et c’est Lui qui dans le tréfonds des consciences fait accepter et comprendre la Parole du Salut » (Evangelii Nutiandi 75).

Saint Jean-Paul II
« Au sommet de la mission messianique de Jésus, l’Esprit Saint se rend présent au sein du mystère pascal dans sa qualité de sujet divin : Il est celui qui doit maintenant continuer l’œuvre salvifique enracinée dans le sacrifice de la Croix. Cette œuvre, bien sûr, est confiée par Jésus à des hommes : aux Apôtres, à l’Église. Toutefois, en ces hommes et par eux, l’Esprit Saint demeure le sujet transcendant de la réalisation de cette œuvre dans l’esprit de l’homme et dans l’histoire du monde » (Dominum et vivificantem 42).

Benoît XVI
« La nouvelle évangélisation concerne toute la vie de l’Église. Elle se réfère, en premier lieu, à la pastorale ordinaire qui doit être toujours plus animée par le feu de l’Esprit, pour embraser les cœurs des fidèles qui fréquentent régulièrement la Communauté et qui se rassemblent le jour du Seigneur pour se nourrir de sa Parole et du Pain de la vie éternelle. Au-delà des méthodes pastorales traditionnelles, toujours valables, l’Église cherche à utiliser de nouvelles méthodes, avec aussi le souci de nouveaux langages, appropriés aux différentes cultures du monde, proposant la vérité du Christ par une attitude de dialogue et d’amitié qui a son fondement en Dieu qui est Amour » (Conclusion du Synode sur la nouvelle évangélisation).

François
« Je sais qu’aucune motivation ne sera suffisante si ne brûle dans les cœurs le feu de l’Esprit. En définitive, une évangélisation faite avec esprit est une évangélisation avec l’Esprit Saint, parce qu’Il est l’âme de l’Église évangélisatrice » (Evangelii Gaudium 261).          

Par le père Paul-Marie de Brunhoff