La prière des malades ne reprendra pas avant septembre où nous évaluerons la situation pour voir si les conditions sanitaires permettent qu’elle ait lieu.