denier.jpg

A quoi sert le Denier de l’Église ?

A faire vivre les prêtres, à rémunérer les laïcs qui sont appelés, toujours plus nombreux, à remplir des missions ; à assumer les nombreuses dépenses d’entretien et d’aménagement des locaux paroissiaux, les dépenses d’animation, de formation ; à permettre la solidarité entre les paroisses.

Toute l’année, votre paroisse est à votre service. Sacrements, célébrations et prière, partage et transmission de la foi, organisation de la solidarité, soutien aux familles et aux personnes isolées, participation à la vie de l’Église universelle : votre paroisse a mille visages.

Questions et réponses à propos du Denier de l’Église

Parce que l’Église ne reçoit aucune subvention publique. Elle ne vit que de la générosité de chacun.

Vous donnez ce que vous pouvez : l’équivalent d’une journée de travail; 1 à 2 % de son revenu annuel ; pour les jeunes, un peu de leur argent de poche.
Souvenez vous de l’obole de la veuve « elle avait peu, mais elle a tout donné ».
Chacun peut donner selon son cœur et selon ses moyens.

75€ pour permettre le tirage d’une feuille paroissiale de 4 pages à 600 exemplaires.
350€ pour assurer le chauffage de la paroisse pendant une semaine.
1000€ pour financer le traitement brut mensuel d’un prêtre.

Chaque catholique (pratiquant régulier ou occasionnel) a un lien propre avec son Église et des motivations différentes. Mais tous font partie de la même grande famille. Et cette famille, comme toutes les autres, ne peut vivre que grâce à la solidarité de ses membres.
Votre don permet à tous, jusqu’au plus modeste, de bénéficier gratuitement de la présence de l’Église.

La personne qui vous a dit cela ignore sans doute que l’Église ne reçoit aucune subvention publique. Votre don est sa seule ressource. Les biens mobiliers et immobiliers qu’elle possède ne sont utilisés que pour l’accomplissement de sa mission.

Pas du tout. Ce sont au contraire les catholiques du monde entier qui financent les services de l’Église universelle, la gestion générale et le personnel qui en a la responsabilité.
Chaque année, une quête pour le « Denier de Saint Pierre » est organisée dans les paroisses du monde entier pour venir en aide à la vie de l’Église dans les pays les plus pauvres.

Exemple de budget de fonctionnement du Diocèse en 2013