« Quelqu’un est-il malade? Qu’il appelle les prêtres de l’Église: ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile de la part du Seigneur.
C
ette prière inspirée par la foi sauvera le malade: le Seigneur le relèvera, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon. (Jn 5,14,15)

Le sacrement des malades a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse…

malades_desarmeaux2.jpg

La maladie et la souffrance ont toujours été parmi les problèmes les plus graves qui éprouvent la vie humaine. Dans la maladie, l’homme fait l’expérience de son impuissance, de ses limites et de sa finitude. Toute maladie peut nous faire entrevoir la mort.

La maladie peut conduire à l’angoisse, au repliement sur soi, parfois même au désespoir et à la révolte contre Dieu…

Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions « extrême onction » et « derniers sacrements ». La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux

En cas d’urgence ou d’opération, il est possible de le demander à un prêtre.

Sinon, vous pouvez le recevoir lors de la messe de 18h30 les vendredis
17
novembre 2017, 9 février et 18 mai 2018

S’adresser au préalable à un prêtre aux heures d’accueil

Mardi : 17h15 à 18h15 / 18h30 à 19h45
Mercredi : 16h30 à 18h15 / 19h00 à 19h45
Jeudi : 16h30 à 18h15
Vendredi : 17h15 à 18h15
Samedi : 11h à 12h
Dimanche: 17h30 à 18h30

ou avec le secrétariat de la paroisse 

01 42 72 92 54 – secretariat@asaintnicolas.com

Pour en savoir plus : Église catholique