C’est le lieu où le Père donne son pardon, lieu où il répand son Amour Miséricordieux en chaque homme. Vous vous posez des questions sur la confessions ? Cliquez sur ce lien pour en savoir plus.

 

fils-prodigue-rembrandt-site.jpg

Mardi : 17h15 à 18h15 / 18h30 à 19h45
Mercredi : 16h30 à 18h15 / 19h00 à 19h45
Jeudi : 16h30 à 18h15
Vendredi : 17h15 à 18h15
Samedi : 11h à 12h
Dimanche: 17h30 à 18h30

 

rembrandt-mainssite.jpg

 

rembrandt-nuquesite.jpg

 

« Le soir de Pâques, le Seigneur Jésus se montra à ses Apôtres et leur dit : ’Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » ( Jn 20,22-23 )

A quoi ça sert, la confession ?

La confession est un rendez-vous d’amour avec Dieu. Dieu ne condamne jamais. C’est sans doute une des caractéristiques les plus flagrantes de Jésus dans l’Évangile : à la différence des pharisiens, il ne condamne JAMAIS les pécheurs. Au contraire, c’est à eux qu’il offre en premier son amitié. La confession est donc d’abord une réconciliation entre Dieu et nous.

Mais il y a plus dans ce sacrement : Pour faire pousser une plante, le jardinier doit non seulement veiller à mettre les bons ingrédients (lumière, chaleur, eau…) mais il doit aussi retirer les mauvaises herbes. La confession c’est ça : retirer les mauvaises herbes qui font obstacles à notre épanouissement personnel. C’est le délicat travail du Christ dans notre âme.

Parfois, nous avons peur de nos péchés. Nous pensons que Dieu est comme nous… et donc nous avons du mal à réaliser qu’il peut vraiment nous pardonner. Au lieu d’être docile, nous « faisons de la résistance » à Dieu. C’est un peu comme si on serrait très fort un mauvais tesson de verre tranchant dans la paume de notre main… Ainsi sommes nous quand nous avons peur de Dieu : remarquez comme cette réaction est absurde, car Dieu ne veut pas nous punir… mais nous soigner !

Pour en savoir plus : Catholique.org