DON – LEGS – DONATION – DENIER DE L’ÉGLISE

1- A quoi sert le Denier de l’Église ?

A faire vivre les prêtres, à rémunérer les laïcs qui sont appelés, toujours plus nombreux, à remplir des missions ; à assumer les nombreuses dépenses d’entretien et d’aménagement des locaux paroissiaux, les dépenses d’animation, de formation ; à permettre la solidarité entre les paroisses.

Toute l’année, votre paroisse est à votre service. Sacrements, célébrations et prière, partage et transmission de la foi, organisation de la solidarité, soutien aux familles et aux personnes isolées, participation à la vie de l’Église universelle : votre paroisse a mille visages.

Aidez-nous pour faire vivre l’Église en cliquant ci-dessous !

FAIRE UN DON AU DENIER

Questions et réponses à propos du Denier de l’Église

Parce que l’Église ne reçoit aucune subvention publique. Elle ne vit que de la générosité de chacun.

Vous donnez ce que vous pouvez : l’équivalent d’une journée de travail; 1 à 2 % de son revenu annuel ; pour les jeunes, un peu de leur argent de poche.
Souvenez vous de l’obole de la veuve « elle avait peu, mais elle a tout donné ».
Chacun peut donner selon son cœur et selon ses moyens.

75€ pour permettre le tirage d’une feuille paroissiale de 4 pages à 600 exemplaires.
350€ pour assurer le chauffage de la paroisse pendant une semaine.
1000€ pour financer le traitement brut mensuel d’un prêtre.

Chaque catholique (pratiquant régulier ou occasionnel) a un lien propre avec son Église et des motivations différentes. Mais tous font partie de la même grande famille. Et cette famille, comme toutes les autres, ne peut vivre que grâce à la solidarité de ses membres.
Votre don permet à tous, jusqu’au plus modeste, de bénéficier gratuitement de la présence de l’Église.

La personne qui vous a dit cela ignore sans doute que l’Église ne reçoit aucune subvention publique. Votre don est sa seule ressource. Les biens mobiliers et immobiliers qu’elle possède ne sont utilisés que pour l’accomplissement de sa mission.

Pas du tout. Ce sont au contraire les catholiques du monde entier qui financent les services de l’Église universelle, la gestion générale et le personnel qui en a la responsabilité.
Chaque année, une quête pour le « Denier de Saint Pierre » est organisée dans les paroisses du monde entier pour venir en aide à la vie de l’Église dans les pays les plus pauvres.

PANORAMA ÉCONOMIQUE 2019 DU DIOCÈSE DE PARIS
Édition de septembre 2020

En septembre 2020, l’Association Diocésaine de Paris a présenté ses comptes 2019 aux curés et aux membres des conseils pastoraux mais également à ses banquiers. Maquette à télécharger ici

2- LEGS – DONATION – ASSURANCES-VIE

Comment faire un legs à votre paroisse ?

Introduction

L’Association Diocésaine de Paris porte juridiquement le financement de l’ensemble des activités pastorales du diocèse et de ses paroisses.
Elle est habilitée à recevoir les legs, donations et assurances-vie, en exonération de droits de mutation.

A qui m’adresser ?

L’équipe de l’Unité Transmission de Patrimoine du diocèse de Paris est à votre disposition pour vous écouter, vous conseiller, vous accompagner, avant de rencontrer le notaire.

Votre projet ?

Vous souhaitez faire une donation ? Renseigner la clause bénéficiaire d’une assurance-vie ? Faire un legs dans votre testament au profit de votre paroisse [préciser ici le nom de votre paroisse] ?

L’équipe de l’Unité Transmission de Patrimoine du diocèse de Paris, au service des 106 paroisses parisiennes, vous propose un accueil personnalisé en toute confidentialité.

Elle vous apportera son expertise pour vous guider dans votre projet en faveur de l’Église à Paris, de ses paroisses et de ses œuvres.
Elle tiendra compte de votre situation personnelle et vous conseillera pour trouver, dans le respect de vos volontés, la meilleure solution pour rédiger votre projet.

Qui contacter ?

Pour répondre à toutes vos questions vous pouvez demander de recevoir en toute confidentialité et sans engagement de votre part, la note Legs, Donations et Assurances-vie du diocèse de Paris.

Pour cela, envoyez un email à legs@diocese-paris.net ou appeler Monsieur Hubert GOSSOT, Responsable des Relations Testateurs du diocèse de Paris au 01 78 91 93 37.

Vous pouvez aussi solliciter un rendez-vous, soit dans les bureaux de la maison diocésaine, soit à votre domicile. À votre convenance.

Contacts :
Association Diocésaine de Paris
Unité Transmission de Patrimoine
M. Hubert GOSSOT
M. Stéphane GORRET
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
01 78 91 93 37
legs@diocese-paris.net

Affiche Legs

Rubriques : Le saviez-vous ?

Le legs universel avec charge ?

Si vous êtes sans héritier réservataire (parent, enfant), vous pouvez dans votre testament choisir de léguer à votre paroisse sans léser vos neveux et nièces.

• Comment procéder ?

En instituant l’Association Diocésaine de Paris) légataire universelle pour le compte de la paroisse (préciser le nom de la paroisse), à charge pour le diocèse de remettre, net de frais et droits, 45 % de votre patrimoine à vos neveux et nièces.JPEG - 386.5 koLe legs universel avec charge

• Comment le rédiger ?

Vous trouverez ci-dessous, un modèle de testament où l’Association Diocésaine de Paris pour votre paroisse est désignée légataire universelle, à charge pour le diocèse de remettre leur part successorale aux neveux et nièces :

« Ceci est mon testament qui révoque toutes dispositions antérieures.

Je soussigné(e) (prénom, nom), demeurant (adresse), né(e) le (date) à (ville), institue pour ma légataire universelle l’Association Diocésaine de Paris (10, rue du Cloître Notre Dame 75004 Paris) pour ma paroisse (nom) (adresse).

À charge pour l’Association Diocésaine de Paris de remettre, net de frais et droits, le legs particulier d’une somme d’argent correspondant à 45% de mon actif net, à mes neveux et nièces :
Madame (Prénom, Nom), née le (date) à (ville), demeurant (adresse).
Monsieur (Prénom, Nom), né le (date) à (ville), demeurant (adresse).

Fait le (date) à (ville)
(signature)

L’assurance-vie ?

Si mon choix est de désigner le diocèse et/ou ma paroisse dans la clause bénéficiaire de mon contrat d’assurance-vie, mon courrier à envoyer en recommandé avec AR à l’organisme financier peut prendre la forme suivante :

Objet : demande de modification de la clause de bénéficiaire du contrat d’assurance-vie (référence).

Je soussigné(e) (prénom, nom), demeurant (adresse), titulaire d’un contrat d’assurance-vie (références) auprès de votre établissement (coordonnées).
Je vous demande, par la présente, de procéder à la modification de sa clause bénéficiaire.

À compter de ce jour, je souhaite qu’à mon décès, le bénéficiaire désigné au contrat soit désormais :

L’Association Diocésaine de Paris (10, rue du Cloître Notre Dame 75004 Paris) pour ma paroisse (nom), (adresse).
Ou
L’Association Diocésaine de Paris (10, rue du Cloître Notre Dame 75004 Paris).
Ou
L’Association Diocésaine de Paris (10, rue du Cloître Notre Dame 75004 Paris), selon la répartition suivante : 50 % pour ma paroisse (nom et adresse), et 50 % pour l’Association Diocésaine de Paris.

Je vous remercie par avance de procéder à cette modification et reste dans l’attente de votre confirmation par l’envoi d’un avenant au contrat.

Fait le (date) à (ville)
(signature)

Conclusion : Pour plus d’informations sur les Legs, Donation et Assurance-Vie, rendez-vous sur le site du diocèse de Paris. https://www.paris.catholique.fr/-legs-donations-et-assurances-vie-.html.