« L’Esprit chassa Jésus au désert » (Mc 1,12)

« L’Esprit chassa Jésus au désert » (Mc 1,12)

Après son investiture par le Père lors du baptême, Jésus est « chassé » — et non pas simplement poussé comme dit la traduction liturgique — par l’Esprit Saint au désert pour y vivre un temps de tentation ou de mise à l’épreuve — selon les traductions possibles. Il doit aller combattre le diable pour vaincre celui qui domine l’humanité depuis le péché originel. Il vit dans sa chair ce combat que nous avons tous à mener et que nous ne pourrons gagner qu’en prenant appui sur lui, en particulier grâce à l’Eucharistie. C’est pourquoi ce temps au désert prépare la mission d’évangélisation.

Ce combat du Christ au désert montre que notre vie n’est pas et ne sera jamais un long fleuve tranquille. Il y a et il y aura des combats spirituels particulièrement forts. Nous ne pourrons les gagner que par le chemin de la prière, de l’humilité, de la patience… La victoire que le Christ a acquise, nous avons à la recevoir par la foi et à la laisser se déployer en nous, en nous appuyant sur sa parole qui nous indique le chemin et nous appelle à la vie. Le sacrement de Réconciliation est le lieu de guérison que le Seigneur nous donne pour ne pas abandonner le combat.                                       

Par le Père Thierry Avalle

Peinture de TimeWade94