« Tu es mon Fils bien-aimé…»

« Tu es mon Fils bien-aimé…»

À Noël, nous avons célébré la naissance dans notre chair de Jésus, le fils de Marie. Ce nom a été demandé par l’Ange : « Tu lui donneras le nom de Jésus ». Aujourd’hui, dans les eaux du Jourdain, ce même Jésus reçoit la révélation d’un nouveau nom qui lui est donné : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ». Il est la deuxième Personne de la Trinité. Jésus est à la fois vrai homme « Jésus de Nazareth, fils de Joseph et de Marie » et vrai Dieu « Fils bien-aimé du Père », ce que l’on résume dans l’appellation « Jésus-Christ ».

De par notre baptême, nous sommes nous aussi nés d’eau et d’Esprit, et nous avons aussi un double nom : celui donné par nos parents à notre naissance et celui donné par notre Père qui est aux cieux de « Fils bien-aimé ».

Par notre baptême, nous sommes réellement fils et filles adoptifs du Père. Saint Jean le dit clairement dans sa lettre : “Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu “ (1 Jn 3, 2).

Ce que nous croyons que Jésus est par nature, nous le sommes réellement devenus par grâce le jour de notre baptême, où Dieu nous a redit la même parole que celle adressée à Jésus sur les bords du Jourdain.

Ainsi, en célébrant le baptême du Seigneur, rendons grâce pour notre propre baptême. Nous sommes réellement devenus des fils et des filles de Dieu : Jésus nous a fait entrer dans sa propre relation d’amour avec le Père. Le Baptême est le début d’une vie nouvelle à déployer chaque jour en étant les témoins de l’amour de Dieu. C’est notre mission. Pour nous en rappeler, fêtons donc chaque année le jour de notre baptême, comme le demande le Pape François ; mais en connaissons-nous la date ?

Par le Père Christophe Aubanelle