Semaine du 19 février 2017


Homélie 19 février P. Christophe Aubanelle (MP3 - 14.4 Mo)
Homélie 19 février P. Christophe Aubanelle
Homélie 19 février P. Christophe Aubanelle
Feuille d'informations paroissiales, textes liturgiques et chants semaine du (...) (PDF - 829.2 ko)
Feuille d’informations paroissiales, textes liturgiques et chants semaine du 19 février 2017

dimanche 19 février 2017

« Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux »

Cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, Église Saint-Louis-des-Français à Rome


JPEG - 51.4 ko

« Être chrétiens, c’est réellement entrer dans une identification au Christ, comme il nous est dit au moment de notre baptême « par l’onction du saint chrême nous sommes devenus conformes au Christ », de la même forme que le Christ, et nous avons été oints, marqués par l’onction de l’Esprit Saint. Cette marque de l’Esprit Saint a transformé notre personne, nous sommes devenus d’autres “christs”, des “christs” pour le XXIe siècle. Ces “christs” pour le XXIe siècle, voilà qu’ils ont à vivre en entendant cette parole du sermon sur la montagne, qui dépasse le sens commun et les relations habituelles de la vie ordinaire… C’est pourquoi la loi qu’il nous donne n’est pas la loi du Talion. C’est une loi plus exigeante, qui nous introduit dans un univers marqué par la gratuité. Il ne s’agit pas d’être seulement équitable, il s’agit d’être dans l’amour, dans l’amour que Dieu porte à l’humanité, amour sans limite et sans repentance, amour que Jésus a porté dans sa chair quand il a offert sa vie pour le monde. Dans cette relation d’amour et de gratuité, nous sommes invités à faire plus, et j’allais dire à faire tout. C’est-à-dire à accepter de surmonter les réactions naturelles de notre violence ou de notre agressivité à l’égard des autres, pour entrer dans une relation où l’amour vient conditionner notre manière d’être. Il ne nous appartient pas de nous faire aimer. Il ne nous appartient pas de susciter l’amour dans le cœur des autres. Il ne nous est pas demandé de devenir aimables pour tous, il nous est demandé de nous transformer pour aimer tout le monde. »
-----------------------------

JPEG - 125 ko

PRIÈRE POUR LES MALADES ET LES PERSONNES QUI SOUFFRENT

_

Programme habituel :

  • 16h30 : Adoration du Saint Sacrement
  • 17h30 : Récitation du chapelet
  • 18h30 : Louange, enseignement, prières


    Nous vous encourageons à venir minimum 1h avant le début de la prière si vous souhaitez une place assise...

    A NOTER ! La prière des malades n’aura pas lieu les jeudis 6 avril, 13 avril (Jeudi Saint), 18 mai et 25 mai (Ascension). La dernière prière des malades avant les vacances d’été aura lieu le jeudi 29 juin 2017.

Derniers enseignements et témoignages>

Pour plus d’informations cliquez ici


JPEG - 69.5 ko

Écouter l’homélie et la conférence de Nicolas BUTTET dans le cadre de la Veillée de prière pour l’unité des chrétiens du vendredi 20 janvier 2017
JPEG - 173.6 ko
JPEG - 152.6 ko
JPEG - 223.2 ko

A NOTER !

JPEG - 131.1 ko

PLUS D’INFO EN CLIQUANT SUR L’IMAGE


JPEG - 83.6 ko

NOTER QUE LA PRIÈRE DES MALADES N’AURA PAS LIEU CE JEUDI-LA !


DATES DES SESSIONS DE PARAY-LE-MONIAL ÉTÉ 2017
JPEG - 114.4 ko
Cliquer ici


JPEG - 124.2 ko

JPEG - 316 ko

JE LÈGUE A L’ÉGLISE

Léguer à l’Église catholique, c’est lui donner dans l’avenir les moyens matériels de poursuivre sa mission d’évangélisation, d’éducation, de charité, de prière.

Envisager de faire un legs, c’est une façon de s’ouvrir à un possible partage auquel le Christ nous a appelés.
C’est aussi une dernière façon de continuer à faire du bien, comme nous l’avons fait tout au long de notre vie, un dernier don, un don encore plus fort.

JPEG - 81.5 ko

Pour plus d’informations, cliquer sur l’image



JPEG - 973 octets
retour haut de page

Sites favoris


20 sites référencés au total

Brèves

19 février 2016 - Saint-Nicolas sur Facebook !

La Paroisse Saint-Nicolas des Champs utilise l’un des plus grands réseaux sociaux pour diffuser la Bonne Nouvelle !
Rejoignez-nous et diffusez nos informations et (...)