« Jésus priait »

« Jésus priait »

« Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. » C’est ainsi que st Luc nous raconte le baptême de Jésus. À la différence de saint Matthieu et de saint Marc, il précise que « Jésus priait » au moment de son baptême. Mais il ne nous dit pas ce qu’il y avait dans sa prière ! La brève description de l’évangile peut nous donner une piste. Avant de préciser que Jésus priait, saint Luc associe le baptême de Jésus à celui de tout le peuple. S’agit-il de montrer que Jésus est baptisé comme tout le peuple ? Jésus est-il un membre du peuple comme tous les autres ? Apparemment, non… Tout le peuple se faisait baptiser, nous rapporte saint Luc, mais c’est au moment où Jésus, baptisé, priait que le ciel s’ouvrit. Jésus ne reçoit donc pas le baptême comme les autres. En effet, sa prière lors de son baptême s’avère étonnamment efficace ! Le ciel s’ouvre ! Le peuple vient recevoir le baptême en reconnaissant ses péchés. Jésus, lui, reçoit le baptême en priant et cela conduit à ce que le ciel s’ouvre, c’est-à-dire à ce qu’un chemin entre Dieu et les hommes soit ouvert. Une parole du Père désigne alors Jésus comme celui qui est rempli de sa joie, nous permettant de reconnaître qu’il n’y a en lui aucun péché. Dès lors, nous avons une réponse à notre question initiale. De toute évidence, sans péché, Jésus ne priait pas pour lui, pour le pardon de ses propres péchés et son propre salut. En revanche, baptisé avec tout le peuple, il s’associe à la reconnaissance des péchés de tous ses membres. Ainsi, dans sa prière, se trouve chacun des membres du peuple confessant ses péchés. En cette fête du Baptême du Seigneur, soyons dans la confiance : Jésus prie pour le pardon des péchés du peuple et sa prière est efficace.

Par le père Philippe de Forges