Jésus-Christ, grand prêtre de l’Alliance

Jésus-Christ, grand prêtre de l’Alliance

Ce dernier dimanche avant la Pentecôte nous livre le secret de la prière de Jésus à son Père : le Christ s’offre pour nous au Père, et il lui demande que ses disciples soient gardés dans l’unité de son nom, et sanctifiés dans la vérité. Le chapitre 17 de l’Évangile selon saint Jean est appelé la Prière sacerdotale.

Cette prière éclaire un aspect de la notion chrétienne de sacrifice. À propos de l’institution de l’Eucharistie, le Concile de Trente précise : « Sans doute, lui, notre Dieu et Seigneur, allait-il s’offrir lui-même une fois pour toutes à Dieu le Père sur l’autel de la croix par sa mort, afin de réaliser pour eux une rédemption éternelle. Cependant, parce qu’il ne fallait pas que son sacerdoce fût éteint par la mort lors de la dernière Cène, la nuit où il fut livré, il voulut laisser à l’Église, son épouse bien-aimée, un sacrifice qui soit visible, comme l’exige la nature humaine. […] Se déclarant établi prêtre pour toujours selon l’ordre de Melchisédech, il offrit à Dieu le Père son Corps et son Sang sous les espèces du pain et du vin ; sous le symbole de celles-ci, il les donna aux apôtres pour qu’ils les prennent ; et à ceux-ci ainsi qu’à leurs successeurs dans le sacerdoce, il ordonna de les offrir en prononçant ces paroles : “Faites ceci en mémoire de moi”. »

Jésus est le grand prêtre de l’Alliance éternelle, car il s’offre tout entier à Dieu le Père, afin que les biens célestes soient livrés aux hommes : l’Esprit Saint qui nous rend libre, et la vie éternelle. Et Jésus le fait de telle manière à ce que ce sacerdoce puisse être lui aussi communiqué : les prêtres offrent à Dieu le Père l’Eucharistie de son Fils pour que tous les fils adoptifs puissent s’offrir à Dieu leur Père, par la foi au Christ. Et Dieu donne au monde les biens célestes par la vie de tous les baptisés.

Par le père Romain Civalero